Actualités

Vous êtes ici: Accueil > Centre des Médias > Actualités

XI Jinping s’entretient avec le Président ougandais Museveni

Publié le:2019-12-03 Vues:

Le 25/06/2019

 

  À la veille de l'ouverture de la première foire économique et commerciale Chine-Afrique, le Président chinois XI Jinping s'est entretenu avec le Président ougandais Museveni, qui est venu à assister à l'Expo, dans la Grande Salle du Peuple le 25 juin. Les deux chefs d'État ont convenu de mettre à niveau les relations Chine-Ouganda vers un partenariat de coopération globale.

11.jpg

Le 25 juin, le Président chinois XI Jinping s'est entretenu avec le Président ougandais Museveni, qui est en visite de travail en Chine, dans la Grande Salle du Peuple à Pékin.       Photo : Gao Jie, journaliste à l'agence de presse Xinhua

  Xi a apprécié l'importante contribution de Museveni en tant que haut responsable politique africain à la promotion des relations sino-ougandaise et au développement des relations sino-africaines. Xi a souligné que les relations Chine-Ouganda sont à un niveau record. La confiance mutuelle politique entre les deux pays s'est accrue, la coopération pragmatique a donné des résultats fructueux et une coordination étroite a été maintenue dans les affaires internationales et régionales. La Chine est prête à travailler avec l'Ouganda pour promouvoir le développement continu des relations bilatérales et mieux bénéficier aux deux peuples, à l'occasion de la construction conjointe de « la Ceinture et la Route » et de la mise en œuvre des résultats du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine.

  M. Xi a souligné que la Chine et l'Ouganda devaient continuer à se comprendre et à s'entraider sur les questions relatives aux intérêts fondamentaux et aux préoccupations majeures des deux parties. La Chine soutient fermement l'Ouganda dans l'exploration de la voie du développement avec les caractéristiques ougandaises. Elle est disposée à renforcer les échanges d'expériences avec le côté ougandaise sur la gouvernance du pays, à promouvoir la mise en œuvre des « huit initiatives majeures » du Sommet de Beijing, à renforcer la coopération dans les domaines de la construction d'infrastructures, du commerce, de l'énergie, de l'agriculture, de la prévention et du contrôle des épidémies, des ressources humaines, des parcs industriels et du tourisme, et à encourager les entreprises chinoises à participer à l'investissement en Ouganda conformément au principe de commercialisation, afin de promouvoir la mise en pratique bonne et rapide des résultats du Sommet en Ouganda. La Chine apprécie le rôle actif joué par l'Ouganda dans le maintien de la paix et de la stabilité régionales et soutient les efforts de l'Ouganda pour sauvegarder sa propre sécurité. La Chine et l'Ouganda devraient s'opposer au protectionnisme et à l'unilatéralisme, sauvegarder le système international et l'ordre avec l'ONU comme noyau, et s'efforcer de construire un nouveau type de relations internationales et une communauté de destin humain.

  Museveni a déclaré que la Chine et l'Afrique sont de bons amis à long terme. La Chine a apporté une aide précieuse à la libération des nations africaines et à la construction de leur pays. L'Ouganda admire les grandes réalisations de la Chine en matière de développement depuis sa réforme et son ouverture et est prêt à tirer des leçons de l'expérience du Parti communiste chinois dans la gouvernance du pays. La partie ougandaise espère saisir l'occasion d'établir un partenariat de coopération global entre l'Ouganda et la Chine pour approfondir la coopération bilatérale dans un large éventail de domaines. L'unilatéralisme est très dangereux. L'Ouganda et la Chine devraient renforcer la communication et la coordination dans les affaires multilatérales telles que les Nations Unies.

  Après les entretiens, les deux chefs d'État ont assisté à la signature de documents de coopération bilatérale.

Yang Jiechi, Wang Yi et He Lifeng, etc. étaient présents.

(synthèse des nouvelles de l'Agence de presse Xinhua)