Actualités

Vous êtes ici: Accueil > Centre des Médias > Actualités

Le chemin de fer à voie normale de Mombasa à Nairobi, le centre futur de transfert de la technologie

Publié le:2020-03-02 Vues:

« Je me sens très chanceux que le chef du département soit habile en affaires et que je reçoive souvent un entraînement spécial pour améliorer les performances. Ils m'enseignent l'essence des services modernes au train. Je suis plus confiant ». Brian Mbougua (音译), un jeune de 28 ans a ainsi dit.

 

Le chemin de fer reliant Mombasa, port le plus grand d’Afrique de l’Est, à Nairobi, capitale du Kenya est un chemin de fer d’une longueur d’environ 480 kilomètres, il est le premier chemin de fer construit depuis l’indépendance du Kenya, un chemin de fer moderne équipé et construit par la Chine en adoptant la norme et la technologie chinoises. Actuellement, le chemin de fer à voie normale de Mombasa à Nairobi devient le centre futur de transfert de la technologie.

 

Mbougua est un agent de manœuvre de train qui commence le travail après la mise en service de la ligne de chemin de fer de Mombasa à Nairobi. Pour lui, le transfert technique est la caractéristique importante de l’exploitation du chemin de fer qui influence durablement la carrière de jeunes collègues et leur vie.

 

Ces derniers jours, dans la célébration de 1 000 jours de fonctionnement sans incident, en tant qu’un des 27 employés perfectionnés, Mbougua est cité pour ses performances. En même temps, 10 gardes et 10 maîtres chinois exceptionnels ont aussi été exaltés.

 

Mbougua a dit avec enthousiasme, « les formations et les orientations élargissent ma vision et pose une fondation solide pour ma carrière ». L’année dernière, il est venu en Chine pour la formation sur la technique du chemin de fer, la gestion de la sécurité, les services aux clients, etc.

 

LI Jiuping, directeur général de l'opérateur de chemin de fer, Africa Star Railway Operation Company Limited a dit, « depuis la mise en service du chemin de fer Mombasa - Nairobi, nous adoptons une formation envers les employés de la partie kenyane conformément au principe « par personne, par spécialité, par le poste », nous efforçant de transférer la technologie ferroviaire de la Chine, de sélectionner les talents de la partie kenyane afin de réaliser une réserve de talents ferroviaires, le taux de l’intégration locale est près de 80% ».

 

He Fuhan, directeur général adjoint de l’Africa Star Railway Operation Company Limited a présenté lors de la cérémonie, « Au cours des 1 000 derniers jours, nous avons mis en œuvre une gamme complète de travaux de transfert de technologie dans 123 corps d'état techniques, achevé le transfert de technologie efficace de toute la chaîne industrielle et fourni au Kenya la technologie et les capacités nécessaires pour développer de manière indépendante le transport ferroviaire ».

 

James Mutua (音译), préposé senior de 35 ans est né au comté de Makueni au sud du Kenya. En 2017, il a commencé le travail dans le transport de voyageurs de la ligne de chemin de fer de Mombasa à Nairobi. Grâce au transfert technique de la Chine, Mutua est au poste de gestion.

 

Lors de la cérémonie de la célébration, il a gagné le prix pour le garde qu’il a attribué aux gestionnaires chinois qui l’ont cultivé soigneusement. Mutua a dit, « la participation à la formation régulière et directionnelle me permet d’offrir aux clients les meilleurs services. Mon équipe fait toujours de la sécurité des passagers une priorité ».

 

Sammy Gachuhi, directeur général adjoint de SGR Afristar, a dit, « les employés kenyans apprennent la technologie et les connaissances de la Chine, et certains employés kenyans ont pris des postes de direction ».

 

Selon les ressources, les employés kenyans commencent à prendre en charge de manière indépendante les travaux des corps d'état principaux, 1072 employés kenyans peuvent accomplir indépendamment les 58 items d'opération. À la fin de 2019, l'entreprise a promu et recruté 252 cadres kenyans.

 

Windy, conductrice de train d'une vingtaine d'années a conduit indépendamment le train depuis le juin dernier. Elle a soutenu, « en travaillant sur le chemin de fer de Mombasa à Nairobi, je pourrai faire une interaction avec les gestionnaires chinois qui nous donnent les conseils et les directions pratiques. Et l’an dernier, je suis venu en Chine pour la formation ».

 

Philip Mainga, directeur général de Kenya Railways a dit que le chemin de fer de Mombasa à Nairobi apporte aux employés kenyans les technologies et les connaissances qui pourront changer la vie, et les échanges continus et la construction de la capacité entre les employés de deux pays pourraient aider les employés kenyans à former la capacité indépendante de l’exploitation.

 

Source : Reportage de site web http://www.xinhuanet.com/