Actualités

Vous êtes ici: Accueil > Centre des Médias > Actualités

Une super application sera lancée par une entreprise chinoise et sudafricaine

Publié le:2020-07-24 Vues:

Vodacom, la plus grande entreprise de téléphonie en Afrique du Sud, a déclaré le 20 juillet une coopération avec la plateforme chinoise de paiement mobile Alipay dans le développement conjoint de l’application de paiement mobile, pour que le public africain puisse jouir du paiement et de la réception, de l’achat en ligne, et du transfert et du mandat, via un portable intelligent.

 

Cette application, exploitée par l’entreprise de services financiers de Vodacom et soutenue techniquement par Alipay, serait lancée au début de l’année prochaine. Cette application aiderait les PME locales dans les prêts et l’assurance, et elle couvrirait le public qui n’a pas de compte bancaire, a déclaré le groupe Vodacom.

 

Vodacom et Alipay ont publié lundi (le 20 juillet) une annonce que les deux parties coopéreraient à développer pour le marché sudafricain une super application, a ainsi reporté l’Agence Reuters, en indiquant que cette application serait applicable à l’achat en ligne, au paiement du compte et au transfert ainsi qu’au streaming musical, au jeu, à l’actualité et à la réservation du taxi.

 

D’ailleurs, avec elle, les marchands peuvent acheter des marchandises nécessaires, consulter le volume des échanges, publier la publicité, etc. Les PME peuvent aussi en profiter pour acquérir les services financiers comme crédit et assurance. Vodacom Financial Services se charge d’exploiter l’application qui est soutenue techniquement par Alipay. La coopération avec la dernière peut apporter à l’entreprise Vodacom Financial Services de nouvelles chances de croissance. Vodacom Financial Services sert plus de 12 millions de clients et sacrifie près de 60 millions de dollars au groupe Vodacom. Il est entendu que cette application serait intégrée dans le système POS de Vodacom — VodaPay.

 

MTN Uganda lance l’application à l’exploitant — Ayoba

 

Ayoba, mis au monde ensemble par MTN Uganda et SIMFY Africa, est une application de messagerie instantanée, avec laquelle les utilisateurs peuvent préférentiellement envoyer les messages instantanés, suivre les actualités, jouer aux jeux, acquérir l’application installée. Cette application ressemble à WeChat.

 

Ayoba s’adresse à l’Afrique, et est développée par des talents locaux. Elle représente la diversité de l’Afrique, et possède des fonctions spéciales qui ne sont pas utilisées par d’autres plateformes d’IM. Ayoba prend en charge des langues africaines, y compris kiswahili, luganda, haoussa, yoruba, isiXhosa et yoruba. Selon Google Play, le package d’installation de 22 Mo d’Ayoba a été téléchargé par plus de cinq millions de personnes.

 

Comment résoudre les problèmes africains en utilisant des méthodes africaines ? L’opérateur MTN a donné la réponse. Bien qu’il soit trop tôt d’estimer ce produit ressemblant à WeChat de version d’opérateur, ce produit confirme davantage l’innovation des entreprises africaines, et d’autres côtés, il témoigne la valeur de stratégie gratuite et des utilisateurs de téléphones portables basiques. D’ailleurs, il apporte aux entreprises chinoises de nouvelles aspirations, soit l’ouverture du marché africain ne signifie pas le démarrage de zéro. Elles peuvent coopérer avec les opérateurs ou d’autres grandes plateformes à l’ouverture.

 

 

Fin


Source: Agence de Presse Xinhua et Agence de Reuters